Décryptage et Revalorisation de L'Art de L’Écu, de La Chevalerie et du Haut Langage Poétique en Héraldique. Courtoisie, Discipline, Raffinement de La Conscience, état de Vigilance et Intention d'Unicité en La Fraternité d'un Nouveau Monde !


mercredi 13 juillet 2016

La Gazelle




Blason de Chauvoncourt  (Meuse, Lorraine)

D'azur à cinq arbres d'argent ordonnés 3, 2 et 1,
au chevreuil [gazelle] bondissant d'or brochant sur le tout.

Amour Divin, Nectar Céleste
En cette Forêt occulte de L'Âme
En L'Intimité de L'Attente
Le Silence est une Onde
Amour Ultime d'une Vie
Sur les Plaines tremblantes
Lors que la douce gazelle est apparue
Son Regard évanescent frangé des cils de la Noyade
En ce vertige ondoyant de la suave flamme
Seconde en la Pleine Seconde
Amour de La Pure Quintessence
Lors que le Jour se lève en cette longue Nuit
Drapé secret en La Sublime Beauté qui se fait pressentir
Les yeux s'évanouissent en Ta Fulgurante Majesté
Seigneur de La Réalité Contemplative
Lors que les sens sont les jaillissements de Ta Présence
Ô Effluve de Mon Amant
Frémissement des Feuillages voluptueux de L'Invisible
Oh mon Soleil Levant en Son Soleil Couchant
Ruissellement d'une Vision odorante
Mille Rayons sont à danser
Leur Tresse forme une Cordée
Je l'ai attrapée
Ma Douce Folie
Les bras levés en Ta Grâce
Irradiance de ce cœur en extase
Libre d'aimer Le Roi qui aime
Je T'ai cherché, mon Aimé
Comme je T'ai cherché en cette Quête de Toi
Désir de L'Amant, Ô Puissance!
Il est à me chercher, mon Amour Fidèle
Inlassable Désir
Amour de mon seul désir
Lors que Le Vent fait une Révérence
En Ta Force qui se manifeste
La Gazelle a surgit en ce furtif interstice
A L'Aube de L'Aube et me voici étourdie.

Blason de Les Noës (Loire)

La gazelle, symbole de grâce et d'élégance


     D'origine arabe, le terme gazelle désigne un animal au corps élancé et à la silhouette élégante. Il en existe 10 espèces réparties en Asie et dans le nord et l'est de l'Afrique. Parmi ces espèces, il en existe une de petite taille, dite gazelle dorcas, qui ne mesure que 53 cm et dont l'espace vital s'étend de l'Algérie à l'Égypte et au Soudan. Une espèce, nommée gazelle à goitre, habite les régions désertiques de l'Arabie à la Mongolie.

     Les mâles ont des cornes en forme de lyre inclinées vers l'arrière. Chez les femelles, les cornes sont petites ou absentes. Toutes les gazelles sont fauves avec une croupe et un ventre blanc et une bande noire le long des flancs. Elles se nourrissent d'herbe et de buisson. La plupart des espèces vivent dans des régions sèches. Elles peuvent s'abstenir de boire pendant de longues périodes.

     On remarque plusieurs types de comportement selon les espèces. Chez la gazelle de Thomson, par exemple, les mâles délimitent leur territoire qu'ils défendent farouchement contre les autres mâles. A la saison sèche, les mâles rejoignent la harde principale pour la migration vers des terres plus riches. Lorsqu'elles sont attaquées par des carnivores, les gazelles fuient pendant 200-300 m puis se retournent pour surveiller l'ennemi. Elles peuvent atteindre une vitesse considérable mais sont incapables de courir très longtemps.

     De par sa forme et sa démarche, la gazelle est passée pour un symbole de grâce et d'élégance féminines. Elle représente vivacité, vélocité et acuité visuelle. Elle est présente dans différentes traditions spirituelles. L'iconographie indienne représente souvent les gazelles agenouillées près du trône du dieu. Dans le Cantique des Cantiques, de l'Ancien Testament, on lui compare l'époux divin: Mon bien-aimé est semblable à une gazelle.

Naïla

Références :

La nouvelle encyclopédie des animaux, Solar, Paris
Dictionnaire des symboles, Robert Laffont, Bouquins, Paris

Voir aussi sur La profondeur