Décryptage et Revalorisation de L'Art de L’Écu, de La Chevalerie et du Haut Langage Poétique en Héraldique. Courtoisie, Discipline, Raffinement de La Conscience, état de Vigilance et Intention d'Unicité en La Fraternité d'un Nouveau Monde !

Est-il un Signe qui n'ait pas sa dimension en Sa Profonde Cohérence, cherchant Le Sens à L'Essence ? Est-il un Signe qui n'ait pas son Écho dans L'Indicible ? Est-il un Seul Langage qui n'ait pas Sa dimension Sacrée et révélateur des Réalités occultées ?

En ce Souffle que se veut presque recueillir le Blason, s'enveloppant, tout en proclamant, fleurissent mille et une Parures, puisant dans L'Êtreté, Noblesse celée et décelée. En ce cœur du Bouclier, mille essences, lors que Le Chevalier vêt L'Armure et L’Épée. Rituel et Quintessence en cet Art de La Connaissance que brandit La Torche enflammée, L’Éclat des Vertus Conquises et que l'on se veut protéger ! Aspiration d'une Renaissance Lumineuse en un Art de Vie oubliée, La Nouvelle Héraldie est à reconquérir cette Beauté que La Chevalerie a porté très Haut, au delà de ce que nous sommes encore en mesure d'imaginer. Le voyage se poursuit...

lundi 20 mars 2017

Les Souffles de l'Aube - La Voie


Blason historique de la ville de Bod (Burzenland, Roumanie)

Se vider est une plénitude.
Il n'est plus aucun besoin.
Le vide chasse le vide.
Comprends bien.
Tout vient lors que nous n'en avons plus besoin.

La Voie commence depuis une intention première.
En Elle est une Guidée.
Nous sommes à la retrouver.
Seigneur, sans Toi, comment aller ?
Et comment Te trouver ?
Tu guides qui Tu veux.
Tu es notre Seul recours depuis que Tu nous as fait basculer.
Il est une Conscience qui naît en son Vivant.
Seul Le Vivant reconnaît Le Vivant.
Je n'ai pas cherché à me complaire.
J'ai choisi de Te retrouver.
Tu es Celui qui appelle et je suis celui qui répond.
C'est parce que Tu me réponds que je T'appelle.
Il m'a fallu, pour marcher, entrer en L'Inconnu.
C'est parce que je T'aime que je n'ai pas eu peur.
C'est parce que j'ai confiance en Toi que je suis Ton chemin.
Il est une Finalité. Elle est La Seule Orientation possible en ce monde-là.
Il n'est plus aucune réalité que La Tienne et c'est Elle qui est ma Voie.

Océan sans rivage

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire