Décryptage et Revalorisation de L'Art de L’Écu, de La Chevalerie et du Haut Langage Poétique en Héraldique. Courtoisie, Discipline, Raffinement de La Conscience, état de Vigilance et Intention d'Unicité en La Fraternité d'un Nouveau Monde !


jeudi 22 février 2018

La Tortue et le Goéland (2)


Armoiries de l'Ile de l'Ascension (Royaume-Uni)

Je n’ai pas vaincu Les ourlets du Ciel, mais Ils ont plié leurs vagues en mon être. J’ai ri de T’avoir rencontrée. Il s’agit d’une Exultation de L’Âme. Elle est à palpiter en ce poitrail. Aujourd’hui, je le sais, l’imperturbabilité est une semence qui ne cesse de croître. Il est une véritable assurance, mais qui ne vient pas de nous, plutôt de ce qui se laisse voir. Qu’importe ce monde qui périt en sa rigidité, qu’importe tout cet affairement du délire des consciences, qui se prennent tant au sérieux ​que l’absurde les rattrape en des cruautés d’actes. Je comprends bien aujourd’hui, que L’Esprit trace une Route Fulgurante de sincérité éprouvée maintes fois en ce Périple. Je réalise combien les pièges sont grands de considérer cette vie à partir de l’opinion, point de vue, au demeurant, limité. Pourtant, il n’est qu’une seule possibilité d’échapper à l’illusion : Mourir complètement à tout ce que nous croyons et qui nous enferme. Sans pour autant nier La Matière Noble et Pure, Réceptacle de L’Esprit, je comprends que sans ce point de rupture, nous ne savons pas que nous nous figeons à vouloir maîtriser un monde qui n’a de réalité qu’en ce pouvoir de création et ce désir d’unification avec L’Origine. Ma Dame Tortue, je suis à saisir Ta pensée concernant les papillons. J’ai observé ces lépidoptères. Leur métamorphose est saisissante et bouleversante. Ils ont cette Mémoire contenue en eux des étapes de leur Être ! Chaque étape est une gestation puissante de Révélation et de messages. Quand bien même Tu es à me dire, à l’instant, que je ne dois m’arrêter en rien en ce qui se donne à comprendre, Les Paroles sont à la bouche de chaque corps et me disent ceux que je dois entendre. Je ne me l’interdis pas, et quand bien même le Temps semble se rallonger, j’en pressens La Sagesse. Mes yeux embrassent chaque chose et sont en cette rétine, à mémoriser en Sa Pleine Dimension, l’Essence. Ô Essence ! Tout en Elle est une puissante Reliance. De ceux qui ont précédé, il reste toutes ces veillées dans les cavernes d’Amour. Dame Tortue, n’est-ce pas vous qui êtes à m’insuffler tout ce Discours ?

– La Lucidité est un phénomène que nous observons très rarement. Cette minutie du regard est à disparaître progressivement. Pourtant, un seul moment de lucidité et tout est à filer droit. Tu as raison, Ô Goéland ! Le bruissement furtif du battement d’un Cœur est une précieuse clarté. Sais-tu ce qui l’alimente Jour et Nuit ? L’Amour, Ô Oiseau des Cieux de La Seigneurie des Beautés ! L’Amour est Le Vivant de toutes choses. Toi, L’Oiseau, Tu sais combien Tes ailes sont collées à La Volonté du Firmament. Le Vent Te porte et Tu es sans le doute ravageur. Tu voles toujours vers La bonne Direction.

Océan sans rivage


Lire aussi


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire