Décryptage et Revalorisation de L'Art de L’Écu, de La Chevalerie et du Haut Langage Poétique en Héraldique. Courtoisie, Discipline, Raffinement de La Conscience, état de Vigilance et Intention d'Unicité en La Fraternité d'un Nouveau Monde !


lundi 26 février 2018

Les métiers en héraldique : le forgeron


Symboliquement, la forge allégorise le travail sur soi-même, par une transformation qui passe par le feu des épreuves. D'où les expressions « forger son âme », « se forger une personnalité, une opinion... », « avoir un caractère bien trempé » (tel l'acier dont le trempage, appelé traitement thermique, vise son durcissement, c'est-à-dire sa solidité). « C'est en forgeant que l'on devient forgeron. » Cette maxime, bien connue, indique que la maîtrise s'acquiert par la pratique, c'est-à-dire un travail persévérant et continuel, inscrit, donc, dans la durée.

Blason d'Elektrostal (Oblast de Moscou, Russie)

Dans la mythologie grecque, le forgeron est associé à Vulcain, le dieu romain du feu, des volcans et patron des forgerons. Fils de Jupiter et de Junon, il vit sous l'Etna et forge les traits de foudre pour son père. Il est associé au Héphaïstos des Grecs qui réalisait des objets magiques et sacrés.

La présence d'une enclume sur un écu met généralement l'accent sur l'activité de la forge, pour en souligner l'importance économique dans une commune ou une région. Elle peut être représentée seule ou accompagnée des outils emblématiques que sont le marteau et la pince du forgeron. Selon L. Fourlques-Delanos, en son Manuel héraldique ou Clef de l'art du blason (Limoges 1816), une enclume symboliserait une impression fixe dans un esprit sain.



Naintré (Vienne, Nouvelle-Aquitaine) 

De gueules aux deux forgerons affrontés martelant avec leur dextre une pièce métallique tenue par une tenaille avec leur senestre sur une enclume, le tout d’argent posé sur une terrasse en fasce du même mouvant des flancs, à la bordure d’or.


Forges-les-Eaux (Seine-Maritime, Normandie) 

De gueules à la fasce d’or chargée d’une enclume de sable, accompagnée de douze marteaux d’argent posés en fasce et ordonnés 2,2,2 en quinconce, 6 en chef, 6 en pointe.

Commentry (Allier, Auvergne) 

De gueules à l'enclume de sable surmonté d'un marteau et d'un pic de mineur du même posés en sautoir, surmontés d'une lampe de mineur du même allumée d'argent.

Saint-Martin-la-Plaine (Loire, Auvergne) 

Parti : au premier d’azur à saint Martin auréolé d’argent sur son cheval effaré de sable, tenant de sa senestre son manteau de gueules qu’il partage avec son épée aussi d’argent dans sa dextre, au second coupé au I de gueules à une enclume sommée d’un marteau et d’une tenaille de forgeron passés en sautoir, le tout de sable, et au II d’or à une grappe de raisin de gueules pamprée et feuillée d’une pièce de sinople.

Les Forges (Vosges, Lorraine) 

D'or, à la flamme de gueules posée en barre mouvant du flanc dextre, accompagnée en chef d'une tenaille renversée posée en barre, et en pointe d'une enclume sommée d'un marteau renversé posé en barre, le tout de sable.





Montigny-sur-Aube (Côte-d'Or, Bourgogne) 

Coupé : au premier d'azur semé de fleurs de lys d'or au sautoir de gueules brochant sur le tout, au second de gueules à l'enclume d'argent mouvant de la pointe sommée de deux marteaux affrontés d'or, leurs manches d'argent posé en fasce.

Saint-Juéry (Tarn, Occitanie) 

D'or à la barre de gueules chargée de trois fleurs de lys du champ, accompagnée en chef de deux marteaux de sable passés en sautoir, surmontés d'une enclume du même, et en pointe d'une tour d'azur.


Zinswiller (Bas-Rhin, Alsace) 

Coupé, au premier de gueules à enclume d'argent au deuxième d'azur au soleil d'or.

Audincourt (Doubs, Franche-Comté)

Écartelé: au 1er de gueules à la croix d'argent chargée en coeur d'une étoile d'azur, au 2e d'azur à l'enclume abaissée et surmontée de la date 1619, le tout d'argent, au 3e d'azur à deux marteaux affrontés d'argent passés en sautoir, au 4e d'or à trois (deux) demi-ramures de sable posées en barre et rangées en pal.
Chantraine (Vosges, Lorraine)

Parti : au premier mi-parti d’argent à l’enclume de gueules, au marteau renversé du même brochant, au second d’or aux trois grenouilles de sinople allumées de gueules ; au bonnet phrygien de gueules à la cocarde d’argent boutonnée d'azur brochant en chef sur la partition.
Saint-Firmin (Saône-et-Loire, Franche-Comté)

D'or à l'enclume de sable à dextre et à la pierre levée du lieu au naturel à senestre; au chef bandé d'or et d'azur et à la bordure de gueules.
Matton-et-Clémency (Ardennes)

Parti : au premier d’or à la bande de gueules chargée d’une roue de moulin d’argent posée à plomb, au deuxième de gueules à la barre d’or chargée d’une étoile de huit rais de sable posée à plomb ; le tout sommé d’un chef de sinople chargé d’une enclume d’or.
Neuves-Maisons (Meurthe-et-Moselle, Lorraine)

Parti : au premier de gueules à la fleur de lys d'argent de laquelle naissent deux palmes de sinople, au second d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent ; sur le tout mouvant de la pointe de sinople à l'enclume d'argent posée sur une champagne cousue d'azur et surmontée d'un marteau aussi d'argent posé en fasce.
Saint-Bonnet-Tronçais (Allier, Auvergne)

D’azur à la bande cousue de gueules, chargé d’un étui de crosse, accosté de deux fleurs de lys le tout d’argent posé à plomb, accompagné en chef d’un enclume d’or et en pointe d’un feuille de chêne du même.
Sexey-aux-Forges (Meurthe-et-Moselle, Lorraine)

Taillé denché de gueules et d’argent à la crosse abbatiale de l'un en l'autre accompagnée à dextre et senestre de deux marteaux affrontés d'or et en pointe d'une enclume de sable.
Cudos (Gironde, Nouvelle-Aquitaine)

De gueules au portail de l'église du lieu d'argent, ouvert du champ, maçonné de sable, accompagné en chef, de deux coquilles d'or et en pointe, d'une enclume d'argent, au chef d'or chargé d'une tierce de gueules et de l'inscription de sable « CUDOS » brochante.
Cuverville (Calvados, Normandie)

Tiercé en barre, les lignes de partition haussées à dextre et abaissées à senestre : au premier de gueules à l'enclume d'argent, au second d'argent à la partie supérieure de l'église du lieu au trait, au troisième de sinople aux deux épis feuillés d'or empoignés posés en barre.
Daimville-Bertheléville (Meuse, Lorraine)

Ecartelé: au 1er d'or à l'enclume de sable, au 2e de gueules à la tour donjonnée à trois étages d'argent, au 3e de gueules à la marmotte du même, et au 4e d'or à la tête de licorne de sable.
Firminy (Loire, Auvergne)

Parti de sable et de gueules, à la roue dentée brochant sur une enclume, elle-même brochant sur deux pics de mineur passés en sautoir, un crézieu (lampe de mineur à huile et à mèche) accroché à la roue en pointe, le tout d'or chargé d'un clou aussi de sable sur le moyeu de la roue, accompagné, en chef à senestre, d'une peau d'argent clouée en abîme d'une pièce à la tête de profil en fasce du champ, au franc-canton aussi d'or chargé de deux clefs renversées du champ passées en sautoir.
La Hallotière (Seine-Maritime, Normandie)

D'or à trois arbres rangés en fasce, ceux des flancs de sinople, celui du centre d'argent brochant sur les deux autres, tous trois fûtés au naturel, soutenus d'une rivière ondée d'azur; au chef parti au 1er d'azur à la roue de moulin au naturel, au 2e de sinople à l'enclume d'argent.
Moncey (Doubs, Franche-Comté)

D'or à l'enclume de gueules surmontée d'un marteau contourné et posé en fasce, le tout de gueules; au chef d'azur au triskel d'argent amputé de sa jambe du chef.
Fraisses (Loire, Auvergne)

D’or à trois arbres arrachés de sinople ; au chef de gueules chargé d’une enclume d’or.

Vénissieux (Rhône)

De gueules à la clef en pal accostée à dextre d'une enclume et à sénestre d'une roue d'engrenage, le tout d'argent ; au chef d'or chargé d'un dauphin d'azur, allumé, oreillé, barbé, loré et peautré de gueules.






Nurmo Vaakuna et Noormakku Vaakuna (Finlande) - Hennigsdorf (Allemagne, Brandebourg)


Corporations de forgerons (Suisse) - Hol Komm (Norvège) - Sieverstedt (Schleswig-Holstein, Allemagne)

Frydlant (Tchéquie), Myisakjula (Estonie) et Kuznetsovskoe (Russie)

Weißwasser (Saxe), Guilde des forgerons (Allemagne) et Krauschwitz (Saxe, Allemagne)

Fulpmes (Tyrol, Autriche), Kouznetsk (Russie) et Tohmajärvi (Finlande)

Ruhla (Thuringe), Hämelerwald (Basse-Saxe) et Weesby (Schleswig-Holstein, Allemagne)

Heiligenhaus (Allemagne, Rhénanie-Westsphalie) - Forgerons zurichois - Feistritz-im-Rosental (Autriche)

Dobryansky (Russie), famille Le Veneur (France) et Kuznetsk (Russie)

Drapeau et blason de Melallostroy (Saint-Pétersbourg, Russie)

Drapeau de l'Oblast de Tula (Russie)

Armoiries de Mezőkovácsháza (Hongrie)

Armoiries de Donetsk (Ukraine)

Birmingham (Royaume-Uni) Carte postale ancienne



Birmingham (Royaume-Uni)


Selby (Royaume-Uni)

Sheffield (Royaume-Uni)

Armoiries de Karl Mustermann (Allemagne)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire